Crépi, enduit ou peinture de façade

Crépi, enduit ou peinture de façade ?

Le revêtement de façade concourt à retaper et à enjoliver un immeuble. Cela devient ardu quand on ne saisit pas les contrastes entre les matériaux employés par les experts. Avant de revêtir une façade, il importe de connaître les entraves du bâtiment : état, apparence désirée, et le budget à disposition. Il est aussi important de saisir le sens des mots.

Qu’est-ce que le crépi de façade ?

Le crépi est la couche de finition mise sur la façade. Il permet une belle décoration et nécessite une application par-dessus un enduit de protection lisse. Il permet également de fortifier la maçonnerie contre les pluies et la souillure et joue aussi un rôle d’isolation phonétique et thermique dans la maison.

Le crépi s’adapte aussi bien sur des façades en béton, en pierre ou en brique.

Du fait de l’usage, souvent erroné, tous les enduits de façades intérieurs et extérieurs voient ce nom leur être attribué. Cependant, le crépi n’est pas un mortier de façade, ni un enduit.

Précautions d’application

L’application d’un crépi nécessite la prise en compte des conditions météorologiques pouvant le fragiliser et provoquer des dérèglements et pathologies. Ex : décollement ou fissure.

Il nécessite alors lors de l’utilisation que la façade soit saine et rénovée en remédiant aux moisissures et aux différentes pathologies et en ôtant les vieilles couches. Après, plusieurs typologies d’application pourront être adoptées.

Finitions

La méthodologie d’application du crépi est souvent fonction des outils adoptés et offre un résultat différent. Le crépi peut être projeté, gratté, écrasé ou taloché.

  • Le crépi taloché fait avec une taloche fournit un aspect lisse.
  • Le crépi projeté mis sur la façade à l’aide d’une tyrolienne ou d’un compresseur, offre un aspect granuleux au mur.
  • Le crépi gratté est taloché d’abord avant d’être griffé avec à un graton.
  • Le crépi écrasé s’applique pareillement que le crépi projeté ensuite est écrasé à l’aide d’une taloche pour devenir plus solide et lisse.

Qu’est-ce que l’enduit ?

L’enduit est également appliqué en vue de la protection et de la décoration de la façade. On peut le poser seul ou le recouvrir de peinture. Il peut contribuer à rabibocher des défauts, des supports et unifier l’aspect de la façade. Il existe plusieurs enduits qui se différencient par leur texture à base de liant, sable, adjuvant et colorants, mais également par les modalités d’application.

  • L’enduit classique : composé de liants hydrauliques et posé par couches (deux ou trois), il est mesuré sur le chantier et appliqué à la main ou par une machine.
  • L’enduit monocouche : sa préparation et son dosage se font à l’usine. Il se pose en une couche d’où son appellation.
  • Un sous-enduit à base de fibre de verre ou d’un treillis galvanisé offre une réparation plus durable et consolide la façade.

Comme le crépi de façade, l’enduit peut avoir des finitions diverses : grattées ; écrasées ou encore talochées.

Qu’est-ce que la peinture de façade ?

La peinture de façade est faite prioritairement pour enjoliver le bâtiment. La peinture décorative peut être posée seule si le bâtiment est en bon état. Cependant, il est plus sûr de rénover et traiter la façade avant d’y poser une peinture imperméable.

Sa pose sur la façade est plus facile, mais comme le crépi, il est important de prendre en compte la météorologie.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.