rénovation fenetre

Guides et conseils pour la rénovation d’une fenêtre

Dans la maison, la fenêtre joue à la fois un rôle de décor et de protection contre les intempéries et les cambriolages. L’envie et la nécessité de la rénover s’imposent quand elle devient très vieille ou abîmée. Que faut-il faire : une réparation ou un changement ?

Établir le budget affecté à la rénovation de la fenêtre

Avant d’engager un entretien ou une substitution de la fenêtre, il faut avoir une petite idée concernant le prix.

Pourquoi demander un devis fenêtre ?

La plupart des professionnels proposent des devis gratuits à ses clients. Si on passe par un site, il suffit de fournir les informations demandées en remplissant les questionnaires posés. Cela tourne généralement autour du lieu (code postal), des dimensions des ouvertures, sa matière, ses formes, le type de vitre et le crédit d’impôt. À la suite, on a une idée sur les tâches à faire et les dépenses afférentes.

Obtenir un financement de l’État

Avec le recours d’un pro RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) et le devis fait par un professionnel, on a la possibilité de demander l’aide et la subvention de l’Etat. C’est pourquoi demander un devis fenêtre est nécessaire avant une quelconque rénovation. En fait, avant de démarrer une restauration partielle et surtout totale de la fenêtre, on peut obtenir un financement de l’Etat grâce à une réduction de TVA, à un crédit d’impôt et à des subventions de l’ANAH (Agence Nationale pour l’Amélioration de l’Habitat).

Guide pour définir les travaux

Le prix n’est pas la seule référence pour définir les travaux d’une fenêtre. Il faut connaître les autres signes.

Faire une réparation

En effet, quand la fenêtre est assez neuve et en double vitrage ou bien si elle se trouve dans une pièce secondaire (dans un lieu moins fréquenté : bureau, chambre d’amis), prévoir un renouvellement total n’est pas toujours requis. Il suffit de remplacer les vitres cassées, de réparer les boiseries ou de changer les mastics. Pour avoir un aspect esthétique, il est possible de peindre les châssis au lieu de les rénover complètement.

Opter pour un remplacement

Le remplacement entre en jeu dans le cas où les fenêtres sont en simple vitrage ou quand ils ne remplissent plus son travail d’isolation que ce soit phonique (beaucoup de bruit extérieur) ou thermique (risque de déperdition importante, facture élevée). C’est pareil quand elles sont abîmées par l’humidité, trop vieilles, se ferment mal ou montrent des signes de dégradation sur le dormant.

Quelques conseils utiles

  • Prendre une décision sur le long terme

Il est plus bénéfique de penser à long terme qu’à court terme. Car si on ne fait que rénover partiellement alors qu’un changement est requis, la rénovation risque de ne pas tenir trop longtemps et on sera obligé de tout refaire. De plus, une fenêtre mal isolée augmente la facture au niveau de chauffage. Il faut donc bien réfléchir avant de choisir entre la maintenance et le remplacement.

  • Faire une comparaison

Outre le prix et le design, il faut penser à prendre en compte notamment la capacité d’isolation, la durabilité et l’entretien. Par exemple, le PVC et le bois sont excellents en matière d’isolation. Pour la durabilité, le premier peut résister jusqu’à 50 ans tandis que les deux autres ne durent qu’une dizaine d’années. Bref, chacun d’eux a ses avantages et ses défauts, l’aide d’un professionnel reste le meilleur recours quand on n’est pas assez doué concernant le sujet.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *