ravalement facade

Ravalement de façade, profitez-en pour l’isoler

Le ravalement de façade est une technique de rénovation qui consiste à nettoyer les façades de vos bâtis tout en maintenant l’intégralité des mûrs déjà existants. Cette réparation se fait dans le but de traiter et de conserver un équilibre durable du bâtiment rénové. Vous pouvez profiter de ces travaux  pour améliorer ou installer des isolations thermiques. Ces opérations sont de nos jours essentielles au confort et en même temps obligatoires.

 

Une solution pratique et judicieuse

 

Si vous comptez faire de vraies rénovations, le ravalement de façade fait surement partie des travaux que vous envisagez d’entreprendre, car cela vous permettra de protéger vos murs extérieurs des intempéries et éviter les dégradations de leur capacité à garder dans les normes les températures. Avant tout, isolez votre toiture, comme le dit JJ rénovation, couvreur à Uccle : « une toiture mal isolée, c’est 30 % de perte énergétique » Cela va sans dire que des façades en mauvais états favorisent l’infiltration de l’humidité et du froid dans vos pièces.

L’occasion parfaite pour isoler vos murs se présente surement lors d’un projet de ravalement de façade. En effet, lors de l’opération vous pourrez isoler votre habitation de l’extérieur ce qui préservera votre surface habitable en intérieur et ne vous forcera en aucun cas à quitter votre habitation durant les travaux, étant donné que le tout se fait à l’extérieur.

Par la suite, en plus de moderniser l’aspect extérieur de votre bien immobilier en améliorant son esthétisme, le ravalement de façade sera pratique pour cacher les isolants thermiques que vous aurez choisis et ainsi les protéger des aléas du climat pour qu’ils résistent aussi longtemps que possible.

Un avantage certain à décider d’isoler sa maison depuis l’extérieur au moment de la réalisation du ravalement de façade, c’est que les isolations par l’extérieur sont nettement plus efficaces. Il faut savoir que plus de 20 % des déperditions de chaleur dans une maison se produisent le plus souvent par les murs. L’isolation par l’extérieur est donc la solution la plus judicieuse. Il est clair que côté dépense en énergie vous ferez des économies considérables.

Il n’est plus à prouver que la pose d’isolants thermiques extérieurs n’est pas un jeu d’enfant. Demandez l’aide d’un véritable professionnel pour vos travaux surtout si vous voulez rentabiliser votre investissement sur le long terme. Ces personnes dédiées sauront mieux que vous comment accomplir les tâches complexes comme l’isolation des angles des murs ou les jointures de vos ouvertures (portes et fenêtres). Vous trouverez plus d’infos sur le site de dd-isolation.be

 

Comment choisir le bon isolant selon votre façade ?

 

Quel que soit l’isolant que vous choisirez, il y aura toujours des avantages et des inconvénients. L’important est de choisir selon le résultat que vous rechercherez. Afin de vous conseiller, un tant soit peu cependant, les points essentiels sont : les performances thermiques de l’isolant utilisé, son déphasage thermique (nécessaire surtout en été), sa capacité à absorber les vapeurs d’eau et les libérer quand l’air est sec, sa facilité de pose, ses performances phoniques et bien évidemment la longévité et la fiabilité  du matériel.

Pour associer l’esthétisme du ravalement de façade et l’efficacité de l’isolation thermique, voici quelques astuces :

  • Appliquez une couche d’enduit mince sur les panneaux isolants des façades de votre bâtiment. Ce matériel est un revêtement organique à base de résine synthétique, il pourra donc se plier facilement à vos exigences d’esthétiques originales.
  • Pour personnaliser la façade, il est possible aussi de projeter un enduit minéral sur votre isolant. Ce produit applicable en couche épaisse est fait à base de chaux et de ciment. Il en existe différentes couleurs et granulométries, vous pourrez ainsi réaliser vos idées les plus authentiques.
  • Vous pouvez également opter pour les bardages qui aident à la fois à décorer l’extérieur tout en protégeant l’isolant posé de manière permanente. Une fois l’isolant fixé sur les murs, une ossature en bois ou en métal viendra le recouvrir qui, quant à elle, sera protégée par une couche de bardage de pierres, de contre-murs en briques ou de carreaux céramiques. Vous comprendrez facilement que cette protection est l’une des plus résistantes qui soit tout en restant très esthétique, mais probablement aussi l’une des plus coûteuses.
  • Il existe aussi les vêtures qui sont des plaques 2 en 1 comprenant une couche d’isolant d’un côté et de parement en métal ou PVC de l’autre. Ce matériau sera à la fois isolant et esthétique, mais ne contribuera en aucun cas à la tenue mécanique de votre bâtiment.
  • Enfin, il y a aussi les enduits isolants qui sont principalement constitués de mortiers et de matériaux isolants. Toutefois, même s’ils s’appliquent en 3 couches superposées, il faut souvent l’ajout d’un isolant en dessous, car c’est un matériau qui n’offre pas assez de résistance thermique.

Si vous maîtrisez ces petites astuces techniques, le ravalement de votre façade sera une véritable partie de plaisir et votre choix se fera plus rapidement. À vos travaux !

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *