prix installation panneaux photo-voltaique

Installation d’un panneau photovoltaïque : les dépenses à prévoir

Vous êtes prêt à passer à l’électricité solaire, mais vous n’avez aucune idée du budget à prévoir pour l’installation ? Voici un guide qui vous permettra d’avoir une idée sur ce projet !

La pose et le matériel : les facteurs principaux

Le coût du matériel, mais aussi de l’installation de celui-ci sont les éléments importants qui constituent la majorité du budget pour mettre en place un panneau photovoltaïque. Pour une installation de taille moyenne, c’est-à-dire de 3kWc, il faut compter en moyenne entre 9 000 et 12 000 euros. Toutefois, il faut savoir que la note finale dépend du nombre de panneaux à poser et des matériaux utilisés.
Ce montant inclut aussi l’installation des panneaux et de l’onduleur ainsi que du raccordement qui oscille entre 3 000 et 4 000 euros par kWh. Il faut aussi compter le coût de changement d’onduleur en cas de panne. Pour cela, l’utilisateur doit préparer une somme oscillant entre 1 000 et 2 000 euros. Il est d’ailleurs indispensable de demander un devis pour estimer le coût d’une installation de panneaux voltaïque.

Les dépenses à prévoir sur le long terme

Après l’installation des panneaux photovoltaïques, il est quand même nécessaire de penser aux dépenses qui vont en couler. En effet, ces panneaux fonctionneront tout seul et la maintenance se fait chaque année. En fonction du contrat, il se peut qu’une maintenance annuelle sur une période de garantie de 20 ans soit déjà incluse. Toutefois, il est toujours nécessaire de penser à certaines dépenses courantes.
On note, par exemple, le remplacement de l’onduleur tous les 10 ans qui nécessite une somme moyenne de 1 000 à 2 000 euros. À savoir que la durée de vie de ce boîtier indispensable pour le bon fonctionnement du système est de 10 ans. En outre, l’utilisateur doit aussi préparer une somme d’environ 65 euros par an qui sera facturé par le gestionnaire de réseau. Il s’agit du tarif d’utilisation du réseau public d’électricité. Par ailleurs, si l’utilisateur vend son électricité et que son installation dépasse la puissance nominale supérieure à 3kW, il doit déclarer son revenu. Un impôt sur le revenu en découlera.

Tour de piste sur les aides financières

Même si l’installation des panneaux photovoltaïques semble coûteuse, il est envisageable d’adoucir les dépenses avec quelques aides financières que l’utilisateur peut bénéficier. Pour ce faire, celui-ci doit faire installer ses panneaux par des professionnels RGE qualifiés QualiPV. Il s’agit des installateurs qualifiés et certifiés qui exercent leurs tâches dans la règle de l’art. Effectivement, le qualiPV est un signe de qualité. Avec cette mention, le consommateur peut bénéficier des tarifs d’achat économique ainsi que d’une prime à l’autoconsommation.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *