Travaux : les matériaux résistants au feu

Dans le domaine de la construction, les matériels utilisés sont classés par rapport à leurs réactions au feu. Ce classement commence par le M0 destiné à indiquer les matériels incombustibles et se termine par la classification M4 qui indique spécialement les matériels facilement inflammables. Compte tenu de cette classification, quels sont donc les matériels résistants au feu ? Ci-dessous les réponses à cette question.

 

L’acier

Addition du fer au carbone, l’acier peut être considérée comme étant un matériel moderne très utilisé dans la construction. Il présente un grand nombre d’avantages. Ce matériel est avant tout apprécié pour sa durabilité. Sa forme peut aussi être travaillée à souhait. Dans le domaine du bâtiment et travaux publics, il est aussi considéré comme étant un matériel de construction écologique. En termes de dosage, la quantité de carbone qui compose le métal a une influence considérable sur ses caractéristiques. Il faut savoir qu’il existe deux grandes familles d’acier. Certains aciers se composent par exemple de 0,08 % pour le molybdène, de 10,5 % de chrome et de 0,50 % de silicium. D’autres sont formés uniquement de 8 % de Nickel et de 17 % de chrome. Dans ce cas-là, les experts du bâtiment parlent d’acier inoxydable. Actuellement, il est possible de répertorier près de 3 000 nuances d’aciers et cela grâce à leurs compositions chimiques.

 

La pierre

La pierre naturelle qui est aussi appelée pierre à bâtir représente l’un des matériels de construction qui sont incombustibles. Cet élément de la conception immobilière se compose de roche. Il est surtout apprécié pour sa résistance mécanique. Sa durabilité est donc irrévocable et par rapport à son prix, l’utilisation de ce type de matériel est extrêmement rentable. Toutefois, avant de servir pour la construction d’une maison, d’un édifice ou d’un gros bâtiment, la pierre naturelle subit quelques traitements comme le travail de leurs formes. Néanmoins, certaines personnes peuvent aussi choisir d’utiliser ces pierres dans leurs états bruts. Dans le domaine du BTP, différents types de roches peuvent être utilisés.

  • Le granite

Une roche riche en silice et d’une densité moyenne de 2,7, le granite est très résistant et est surtout utilisé pour la réalisation de dallage pour la décoration ou pour les sculptures.

  • La pierre meulière

Une pierre meulière est une roche sédimentaire siliceuse qui est aujourd’hui utilisée pour la conception des façades d’un grand ou d’un petit bâtiment. Grâce à certains de ses composants, cette pierre a la propriété d’être un super isolant thermique. Cette pierre marque actuellement le style architectural des quelques communes françaises.

  • Le grès

Il s’agit d’une roche sédimentaire détritique, issue de l’agrégation et de la cimentation de grains de sable. Lorsqu’elle est bien dure et étanche, ce type de roche peut servir pour appuyer les seuils des portes. Elle peut aussi être utilisée pour l’encadrement de fenêtres. Les grès sont aussi utilisés pour concevoir des murs solides ainsi pour travailler le soubassement ou encore la fondation d’un bâtiment.

 

Le ciment

Dans le domaine de la construction, le ciment est aussi considéré comme étant un matériel qui résiste énormément au feu. Il s’agit d’une poudre minérale fine qui résulte d’un travail minutieux et très précis. Il s’utilise avec de l’eau en s’assurant de bien respecter la dose prescrite sur le sac de ciment. En contact avec ce liquide, il se fige et durcit par la suite. Il faut savoir que les propriétés de ce matériel de construction peuvent varier en fonction de la finesse de la poudre ainsi que de sa composition. Utilisé dans tous les projets de bâtiments, le ciment est obtenu à partir du broyage et de la cuisson d’argile et de calcaire. La cuisson de ce mélange se fait à une température de 1 450 °C Composant de base du béton, le ciment peut être classé en différentes catégories. Toutefois, pour la construction de maisons, ou encore de bâtiments, les professionnels dans le bâtiment choisissent souvent les ciments de catégories CEM I et CEM II. Ils peuvent servir pour la réalisation de bétons armés. D’autres peuvent aussi être utilisés pour les travaux souterrains et sous la mer.

 

Les briques

Utilisées depuis l’antiquité,  les briques sont beaucoup sollicitées dans la construction immobilière. Depuis sa création, la composition de ce matériel n’a pas beaucoup changé. À la base, la brique se compose de 60 à 65 % d’argile, de Terre cuite recyclée ou de 20 à 25 % de sable et pour mélanger le tout, les concepteurs du matériel utilisent généralement 18 à 20 % d’eau. Pour information, la terre cuite est réalisée au four et est portée à une température de 900 °C. Une fois la cuisson terminée, elle se transforme en roche et est recyclable à l’infini. Après la cuisson, une terre cuite se transforme et devient 100 % de sable et d’argile. Pour information, la brique est utilisée pour la conception de mur, de façade, de séparateur de pièces.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *