sécurisation chantier

Protection du chantier : quelques précautions à suivre

Lieu de tous les dangers, le chantier est également un endroit où tous se volent que ce soit des matériaux de construction ou des éléments déjà posés. Pour ne pas subir une grande perte économique ou une désorganisation de chantier, il est fortement recommandé de prendre quelques précautions afin de tout protéger du mieux qu’on peut.

Limiter les entrées et les sorties sur les lieux

Afin de sécuriser le chantier, rien de mieux que de restreindre les accès en utilisant des barrières. Cela permet au responsable de la sécurité de contrôler les allées et les venues sur les lieux. Il est même envisageable de fouiller les passants pour limiter les cas de vol. À part cela, cette barrière aide aussi à éviter certains accidents qui peuvent survenir.

Pour mieux gérer les personnes qui fréquentent les lieux, il est conseillé d’établir des procédures ou des lignes directrices sur celles qui peuvent accéder au chantier. Il en est de même pour les moyens et les moments appropriés pour s’introduire dans celui-ci. Outre cela, il est recommandé de n’autoriser que les visites sur rendez-vous. Ainsi, il faut créer des badges pour les ouvriers, tous les travailleurs sur le chantier et les visiteurs autorisés. Les intrus peuvent alors être facilement identifiés.

Installer un système de contrôle dans le chantier

Il faut savoir que les engins, les matériaux et les outils utilisés dans un chantier sont extrêmement coûteux et se perçoivent comme de vrai trésor. Il se peut qu’ils soient touchés par des actes de vandalisme en saison estivale. Effectivement, en cette période, de nombreux chantiers arrêtent le travail pour plusieurs semaines. Avec ces actes délictueux, le bon achèvement des travaux peut être pénalisé et retardé. Ces actes représentent même une perte lourde pour l’entreprise.

Pour prévenir tout acte de vol sur le chantier en cette période de l’année, il est donc indispensable de renforcer le système de protection du chantier. On peut, entre autres, mettre en place des caméras de surveillance ainsi que des alarmes. Dans ce cas-là, quelques personnes doivent assurer la surveillance en visionnant en permanence les images transférées par l’appareil. Si vous souhaitez contacter un installateur d’alarme professionnel, consultez, par exemple, l’https://www.mcasecurity.be/.

Les autres précautions à ne pas négliger

Pour limiter les risques de vol, mais aussi les accidents sur un chantier de rénovation maison, il vaut mieux dédié un endroit spécial pour stocker et déposer les matériels. On peut mettre en place un entrepôt sur les côtés du chantier. À part cela, les matériaux doivent être livrés petit à petit et pas très longtemps en avance pour éviter les petits vols opportunistes.

Hormis cela, le responsable de la sécurité doit faire une ronde le matin pour vérifier si tout est en ordre. Effectivement, cette personne doit contrôler tous les jours les clôtures s’ils ne sont pas abîmés. Elle doit aussi vérifier régulièrement, évidemment s’il y en a, les systèmes de détection s’ils sont toujours fonctionnels. Par ailleurs, en fin de journée, cette personne doit assurer qu’il n’y a plus de présence sur les lieux. Le soir, elle doit aussi vérifier si tous les systèmes de sécurisation sont opérationnels.

About the Author

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *